Comment prévenir les sinistres durant l'automne ?

Petit guide de prévention automnale

Ah, l'automne ! Les feuilles qui rougissent et le retour de l'odeur du bois de chauffage sont signes que l'hiver arrive à grands pas! Avant que les premiers flocons tombent, il importe de bien préparer sa maison afin de minimiser les risques de sinistres automnaux.

Suivez-nous dans ce guide pas-à-pas qui vous permettra de bien préparer votre demeure pour la nouvelle saison.

Parce que la prévention, ça c'est champion !

Intérieur de la maison

1.  ÉCHANGEUR D’AIR

Nettoyez les filtres de votre échangeur d’air. Un échangeur d’air fonctionne surtout l’hiver et il est très important de nettoyer les filtres de l’appareil à tous les deux à trois mois. Quant au noyau récupérateur de chaleur ou d’énergie en polypropylène (plastique) ou en aluminium, il doit être nettoyé une fois par année de préférence à l’automne avant la saison de chauffage.

2.  FENÊTRES ET PUITS DE LUMIÈRE (MARGELLES)

Il est préférable d’enlever les moustiquaires durant la période hivernale et de les entreposer dans un endroit au sec à l’abri des intempéries.

Une moustiquaire devant une fenêtre va empêcher la chaleur de se rendre à celle-ci et il y aura alors condensation et moisissure.

S’il y a lieu, remplacez également le calfeutrant fissuré autour des portes et des fenêtres du sous-sol.

Extérieur de la maison

3.  DESCENTES DE GOUTTIÈRES

Débranchez les descentes de gouttières des gaines de drainage ou des rallonges qui éloignent l’eau des fondations afin d’éviter qu’elles gèlent et qu'elles empêchent l’eau de s’écouler. N'oubliez pas de les remettre au printemps !

4.  TOITURE

Évitez la formation d'une barrière de glace à la partie inférieure de la toiture.

Quand il y a perte de chaleur provenant de l’intérieur du bâtiment, cela fait fondre la neige sur le toit. L’eau coule alors vers la partie inférieure du toit où elle gèle. La glace s’accumule et empêche l’eau de s’évacuer de la toiture. À ce moment, l’eau peut, par capillarité, remonter sous les bardeaux et causer des dommages importants. Afin de prévenir ce phénomène :

  • Installez des parefeuilles/pare-glace pour empêcher que les débris bouchent les gouttières et les descentes. Les gouttières doivent être propres pour que l’eau puisse s’écouler librement.
  • Vérifiez la quantité d’isolant dans le vide sous le toit et rajoutez-en aux endroits où il en manque.
  • Vérifiez la circulation d’air dans le vide sous le toit. Il faut que les entrées d’air des soffites soient bien dégagées pour que les aérateurs de toit puissent aspirer l’air à partir des soffites. Une toiture bien ventilée empêchera la neige de fondre.

Vérifiez le bardeau de votre toiture régulièrement et remplacez la couverture dès que les bardeaux montrent des signes de vieillissement (coins soulevés ou rognés) ou s’il y a des zones mal drainées sur un toit plat.

5.  ARBRES

Plantez vos arbres à plus de cinq mètres de la maison. Un arbre planté trop près de la maison risque d’endommager les fondations et de boucher le drain français. 

6.  GOUTTIÈRES

Enlevez les feuilles mortes et autres débris de vos gouttières au moins une fois par an.

7.  FONDATIONS

Vérifiez vos fondations pour détecter toute craque ou fissure. Au besoin, colmatez les fissures dans les murs de fondation et dans les parements en briques.

8.  CONDUITES D’EAU

Si votre robinet extérieur n’est pas pare-gel (4 saisons), il faut couper l’alimentation d’eau par l’intérieur et faire couler le robinet extérieur pour libérer toute l’eau. Des restes d'eau contenu dans la partie extérieure du robinet peut geler et faire éclater les conduites d’eau. 

Vous avez des tuyaux de conduites d’eau qui passent par le grenier, par un vide sanitaire ou qui sont situés sur un mur extérieur ? Si l’eau qui se trouve dans une conduite d’eau vient à geler, elle pourra exercer suffisamment de pression pour la faire éclater.

Il vaut mieux d'installer une gaine isolante sur les conduites d’eau qui sont exposées au froid.

9.  DESCENTE DE SOUS-SOL EXTÉRIEUR

Dégagez et vérifiez le drain de l’entrée du sous-sol. Un drain mal dégagé ou bouché peut faire augmenter les risques d’infiltration aux abords de la porte d’entrée du sous-sol.

Nous sommes spécialisés en après-sinistre

Votre domicile est enfin paré à toute éventualité ! Vous pourrez maintenant profiter des joies de l'automne en toute tranquillité. En cas de doute, n'hésitez pas à consulter un expert pour vous assurer que votre maison est prête pour la saison qui s'amorce.